Santé – Quel est ce jus de fruit qu’on appelle Noni, qui brûle la graisse et les calories ?

Vous n’avez sans doute jamais entendu parler du Nono, et pourtant vous devrez !

Le Nono, dit “Pomme Chien” ou encore “Morinda Citrifolia”, est un fruit méconnu en Occident, que l’on cultive dans les climats tropicaux d’Australie, d’Inde, ou encore de Tahiti. 

QU’EST-CE QUE LE NONO ? 

Le Nono, dit “Pomme Chien” ou encore “Morinda Citrifolia”, est un fruit méconnu en Occident, que l’on cultive dans les climats tropicaux d’Australie, d’Inde, ou encore de Tahiti. 

Reconnaissable entre mille, ledit fruit a la forme d’un grand oeuf, de la taille d’une pomme de pin, se fait vert puis blanc.  

Son odeur très forte, à la limite du “fétide”, évoque un autre fruit cette fois-ci venu d’Asie : le Durian. C’est d’ailleurs en raison de cette odeur qu’il ne se consomme que sous forme de jus majoritairement : c’est le fameux “jus de Noni”. 

QUELLES SONT LES VERTUS DU JUS DE NONI ?

Le Noni aurait beaucoup de vertus selon les spécialistes. On lui prête de multiples bienfaits, surtout au jus de Noni, et depuis plusieurs siècles déjà. Plus que pour le plaisir, les individus le consomment d’abord pour ses bienfaits thérapeutiques.

Dans celle qu’on appelle “la Perle du Pacifique”, son usage médicinal s’étend même sur plusieurs millénaires ! Pas de doute, le jus de Noni y est devenu un incontournable de la médecine ayurvédique. 

Mais quels sont ces bienfaits qu’on lui prête ? Premièrement, elle lutterait contre les maux classiques tels que la migraine, ou les douleurs articulaires liées à l’âge. On a également constaté que ledit breuvage renforçait les défenses immunitaires… Et la liste des vertus est encore longue. 

POURQUOI LE JUS DE NONI FAIT-IL MAIGRIR ?

Côté minceur, une étude scientifique a démontré que le jus de Noni régule le taux de glucose dans le sang. 

Or, comme vous le savez, ce dernier a un impact non négligeable sur la silhouette et le poids. Des variations trop brutales de la glycémie sont préjudiciables pour le maintien de notre silhouette et ce, de deux façons. 

Les chutes de glycémie stimulent l’appétit, favorisent les fringales et les grignotages et engendrent la prise de poids. Les pics de glycémie, quant à eux, alimentent le stockage des graisses. 

En effet, si la quantité de sucre présente dans le sang est trop élevée par rapport aux besoins énergétiques de l’organisme, l’excès n’est alors pas utilisé sous forme d’énergie, mais transformé en gras et est stocké. 

Son autre action minceur réside aussi dans le fait qu’elle régule le taux de ghréline, hormone qui augmente la sensation de faim. Moins on a faim, moins on mange, et surtout, moins on mange n’importe quoi.  

QUELQUES PRÉCAUTIONS À PRENDRE 

Bien évidemment, il est conseillé de consulter votre médecin avant de l’intégrer dans votre régime alimentaire. 

En effet, certaines recherches ont découvert qu’il n’était pas idéal pour les patients souffrant de problèmes rénaux ou hépatiques. 

Ainsi, pour savoir comment bien le consommer, n’hésitez pas à vous tourner vers des professionnels de santé qualifiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *